Examen dentaire sur une patiente

Santé de la gencive, saignement, rétraction

5 minutes de lecture

Louann. 09/23/2022

On pense souvent que l’hygiène bucco-dentaire concerne uniquement les dents. Or la gencive est aussi importante. Un mauvais entretien de la gencive peut causer des maladies gingivales et d’autres problèmes plus graves comme la parodontite.

Couleur de la gencive La couleur de la gencive peut être un indicateur important de sa santé.

  • Rose : signe de gencives saines.

  • Marron : si votre peau est foncée, les gencives peuvent être naturellement brunes. Par ailleurs, l’exposition prolongée au soleil peut assombrir les gencives.

  • Jaune : signe d’inflammation. Une plaie jaune peut être une infection virale ou une ulcération.

  • Rouge : une gencive rouge peut indiquer une gencive enflammée.

  • Noire : peut être liée au tabagisme ou à la prise de certains médicaments.

  • Blanche : des tâches ou points blancs peuvent correspondre à une infection virale, ou fongique. Par ailleurs, un aspect blanchâtre suite à un blanchiment dentaire est possible et n’est pas grave. Il disparaîtra seul.

  • Grise : une gencive grise indique un système immunitaire affaibli.

Différents problèmes de gencive 

1. Gencive gonflée et saignement gingival Si vous sentez un gonflement répandu au niveau de vos gencives, et une certaine rougeur, ceci pourrait être un premier signe d’inflammation. On l'appelle “gingivite”. Un saignement peut également indiquer une inflammation de la gencive. Le plus souvent, ce n’est pas un problème grave. Cependant, la situation peut s’aggraver si la gingivite n’est pas traitée, et causer un problème plus sérieux comme la parodontite. L’inflammation est due à une accumulation de plaques bactériennes. 

Parfois, la gencive est gonflée à un endroit localisé. Ceci peut être dû à d’autres problèmes comme une infection dentaire. Une consultation est dans ce cas nécessaire pour évaluer l’état des dents.

Facteurs augmentant le risque de saignements de gencive :

  • La grossesse

La grossesse cause souvent un changement hormonal qui peut augmenter les risques de saignement de la gencive. Une inflammation durant la grossesse doit être traitée pour éviter la formation de poches parodontales et de problèmes osseux. 

  • La ménopause

Pendant la ménopause, la diminution considérable du taux d’hormones fait que les gencives deviennent plus sensibles. Ceci les rend plus vulnérables aux inflammations. Dans ce cas, la gingivite est appelée “gingivite hormonale”.

  • Le diabète

Les personnes diabétiques ont plus de risques de subir des inflammations de gencives. En effet, l’hyperglycémie affaiblit la défense immunitaire. Et la quantité de sucre plus élevée dans la salive augmente l’accumulation des bactéries. 

Comment traiter des gencives gonflées

Un détartrage chez le dentiste est recommandé, et est généralement suffisant. Celui-ci doit être accompagné par une bonne hygiène dentaire. 

2. Rétraction des gencives ou encore “récession”

Parmi les signes de rétraction ou récession des gencives, on note la sensibilité augmentée des dents, ainsi que leur aspect plus long en bouche. En effet, une rétraction gingivale fait que les racines dentaires soient plus exposées.

Il est vrai que les récessions gingivales ne sont pas rares, mais il ne faut pas les négliger. Si vous sentez que vos gencives se rétractent, consultez un dentiste. En effet, ceci peut être dû à une maladie parodontale (donc un problème qui atteint l’os et pas seulement la gencive). Une récession qui évolue, peut causer une mobilité de la dent et par la suite une perte de celle-ci.

Causes des rétractions/récessions de gencives

  • Maladies parodontales

La parodontite est une maladie infectieuse causée par les bactéries et l’accumulation des plaques et tartres au niveau des dents. La parodontite affecte le tissu parodontal c’est-à-dire l’os et la gencive qui soutiennent les dents. Parfois, la parodontite peut passer inaperçue. Le patient ne remarque pas qu’il subit une perte osseuse au niveau des mâchoires. Initialement, la parodontite est accompagnée par une inflammation de la gencive. L’atteinte de l’os peut provoquer une perte importante. Ceci pourrait causer des mobilités dentaires voire des pertes de dents.

  • Brossage agressif ou mauvaise hygiène

Les récessions de gencives peuvent également être dues à un brossage agressif ou trop fort des dents. Parfois, les brosses à dents utilisées sont à poils durs, et d’autres fois c’est simplement un brossage trop appuyé. Il ne faut pas trop forcer en se brossant les dents, et utiliser des brosses à poils souples ou moyens.

  • Prédisposition génétique

Parfois la génétique fait que les personnes sont prédisposées aux déchaussements de gencives. Ces personnes sont plus à risque d’avoir des récessions gingivales. 

  • Le tabagisme

Le tabagisme augmente le risque de rétraction de gencive. En effet, il nuit à la santé buccodentaire en affaiblissant le système immunitaire. Ceci pourrait provoquer des maladies parodontales et donc des récessions de gencive. 

  • Les piercings ou perforations

Dans certains cas, la présence de piercings dans la bouche peut causer une rétraction gingivale. Les gencives sont effet irritées et deviennent plus vulnérables.

Comment traiter les rétractions de gencives ?

Les rétractions de gencives ne sont pas réversibles. Il existe cependant certains moyens de réparer les effets des récessions. On note par exemple la pose de restaurations recouvrant la partie exposée de la racine. Ceci permet de diminuer les sensibilités dentaires ressenties. D’autres options seraient de faire des greffes osseuses et gingivales pour compenser la perte ayant eu lieu.

Partager :

femme-lecture
Vos dents n'attendent que ça

Commencer le traitement Joovence en toute assurance

Prendre rendez-vous

Joovence © 2022